Merci 2020

C’est peut être la première fois que les mots me manquent, et, pour quelqu’un comme moi qui a toujours quelque chose à dire c’est QUELQUE CHOSE.

Si c’est aussi délicat pour moi de faire le bilan de mon année avec vous c’est parce que je pense que 2020 est une année qui est encore douloureuse ou synonyme de perte pour beaucoup d’entre nous et qu’il faudra sans doute pas mal de temps pour poser sur cette année un regard introspectif et objectif, en d’autres termes, j’appréhende la réaction de ceux qui pourraient voir une offense dans mon titre, ou dans la bienveillance avec laquelle je compte aborder cette année de souffrance. 

Cela dit, je sais qu’avec le temps ceux qui ne voient pas encore le bon dans ce qui leur semble mauvais en cette année pourront porter un regard apaisé sur ce qu’ils ont vécu, et auront assez de recul pour, eux aussi, dire merci à 2020.

Pour pouvoir écrire cet article, j’ai dû relire celui de l’année dernière. mes mots, mon enthousiasme et mes affirmations d’il y a un an m’ont semblé si creux et si vides de sens. Pas que je n’ai pas été honnête avec vous sur cet article, je le suis toujours quand je vous écris, mais après tout ce que j’ai vécu cette année je me suis rendue compte que j’étais si loin du véritable bonheur,  que je ne m’étais pas réconciliée avec moi même, que non je n’étais pas devenue une “nouvelle” Yasmine, et que mes problèmes de fond étaient toujours d’actualité. Je n’avais pas tort sur toute la ligne non plus, dans cet article j’avais écrit: “merci pour toutes les crises d’angoisse, les larmes, les nuits blanches, merci de me prouver qu’à chaque fois que je dis que je ne peux plus et bien je peux” J’avais tellement, mais TELLEMENT raison!

Merci 2020 fin d'année bilan

2020 c’est l’année du déclic. Je sais que dans 10 ans, 20 ans ou même 50 ans je me dirai toujours “tout s’est terminé en 2020, et tout y a commencé”. Vous voulez savoir pourquoi? allons y alors:

LE TIMELINE DE MON ANNEE

01 Janvier 2020, je me réveille chez moi les pieds en douleur après la fête de la veille. Ce que je crois être pour le moment le début d’une magnifique année va bientôt virer au cauchemar…je n’aurais jamais dû manger cette part de panettone au mascarpone.

nouvel an Milan
31/12/2019. les derniers moments d’une vie normale

28 janvier 2020, affichage final de mon 3ème semestre. 30/30 avec honneur. je n’ai pas dormi pendant 72 heures, je suis toute pâle et exténuée mais incroyablement satisfaite et j’ai découvert le meilleur gelato de Milan.

maquette architecture
Vue de dessus de la maquette du projet

08 février 2020, ma mère qui a passé presque un mois avec moi rentre en Algérie. je ne la reverrai plus que par vidéo…jusqu’à ce jour je ne peux toujours pas la voir en personne. Air Algerie je vous déteste. 

milan fahsion week coronavirus 2020
Milan Fashion week 2020. photo prise dans le métro de Milan par une amie

21 février 2020, premier confinement en Italie. Je m’auto confine à la maison par précaution. on ne sait pas trop ce qui se passe mais il semblerait qu’un mec a mangé une chauve souris en chine et que maintenant on soit bloqué à Milan.

andremo tutti a bere
Le mouvement italien pour dépasser le Covid est « Andra tutto bene/ tout ira bien » dans cette photo la personne a mis « nous irons tous boire »

08 Mars 2020, confinement du nord de l’Italie. je ne sors littéralement plus de chez moi. Je suis confinée toute seule et je vais le rester jusqu’en Juin. le truc de la chauve-souris a un nom “COVID 19”.

voisine bizarre
Ma voisine est tellement parano qu’elle se peigne les cheveux dehors.

15 Mars 2020 début de mon dernier semestre à polimi. j’ai un atelier, un cours théorique…sur la chine! et un stage que j’ai déjà entamé à moitié.

ambulance coronavirus italie
Quand l’un des voisins est suspecté d’avoir le Covid.

Avril 2020 , ma santé mentale commence à m’inquiéter, la solitude et le manque de liberté pèsent lourd. Les sirènes d’ambulance animent mes journées et mes nuits qui se suivent et se ressemblent.

04 Mai 2020, la phase 2 commence. On peut sortir de nouveau à Milan mais par précaution je reste chez moi encore un peu.

15 Mai 2020 , première sortie au Parc, tout est étrange, calme, et vide. un air de tristesse et de deuil dans la rue. L’Italie a eu le plus grand nombre de décès en Europe. 

tramway milan italie
Un vide pesant dans le tramway de Milan

23 juillet 2020, affichage final de mon atelier final, je décide de continuer sur le même thème pour ma soutenance que je programme pour octobre…Yasmine quand vas tu apprendre à NE PLUS faire DE PLANS.

2020 resumé en une photo

01 Août 2020, départ pour la Sicile, je vais y passer un excellent séjour avec des pâtes à tous les repas et à toutes les sauces, des sorties en bateau, de la granita, un soleil de plomb et beaucoup de body positive.

10 Août 2020,  un grand vide dans ma vie s’installe. plusieurs projets sont annulés ou reportés, ma binôme est toujours bloquée en inde, je vie l’un de mes plus grands cauchemars : l’incertitude. Je suis quelqu’un qui a tout le temps besoin de savoir ce qui va se passer, avoir un plan B et C juste au cas où et toujours avoir le contrôle. Je ne contrôle plus rien et je m’en veux. Oui vous avez raison c’est vraiment con.

Des moments suspendus.

15 Août 2020, notre encadrant décide de prendre des vacances…au mois de septembre! Il ne peut donc plus nous encadrer, nous sommes obligées de reporter à décembre, grand dérapage dans ma vie. Pour une raison que j’ignore la dépression commence à s’installer. il est temps de me l’avouer je suis à un tournent de ma vie et je ne suis plus en alignement avec ma personne, La crise des 25 ans bat son plein.

Si mon balcon pouvait parler…

20 Septembre 2020, Je suis toujours en situation d’attente, je prends beaucoup de poids, je ne ressens plus aucun sentiments ni sensations, je ne sais plus qui je suis et je broie tout le temps du noir, mon pc me donne de l’angoisse et tout ce que je veux c’est dormir ou pleurer, trop de choses ne vont pas mais je n’arrive pas à mettre un doigt dessus.

5 Octobre 2020 c’est mon anniversaire, après plusieurs nuits de pleurs je comprends enfin que je fais un burnout. Je demande de l’aide à mes amis, ceux qui peuvent comprendre et ils sont là. Je les aime tellement.

Je suis comme ça sur 99% des photos. Mon anniversaire avec des amies incroyables.

10 octobre 2020 Je décide de donner une nouvelle chance à tous les aspects de ma vie que je ne gère plus, de prendre mon temps et de me battre pour les choses auxquelles je tiens.

Le calme/soleil avant la tempête

16 octobre 2020, je perd un être cher. il n’y a pas que la mort qui sépare les amis, la vie le fait tout aussi bien….mais vous savez quoi? Tant mieux.

05 Novembre 2020 j’ai la plus grande crise d’anxiété de toute ma vie, je suis clouée au lit, paralysée avec des douleurs partout. Je me dis que j’ai réellement touché le fond et que ça ne peut être pire… et bien si. Le négatif prédomine dans ma vie à ce moment mais je suis entourée des personnes qui comptent le plus pour moi et qui m’aident à aller de l’avant. Le slogan de cette renaissance: VA DE L’AVENT!

Travailler, travailler travailler encore et encore

17 Novembre 2020 nous sommes à 9 jours de la remise du mémoire. Ma binôme et moi sommes au fond du gouffre dans tous les sens du terme. Elle tombe sérieusement malade et je me retrouve toute seule à finir le travail. A ce moment là de ma vie je sais que je ne peux pas contrôler le résultat mais je peux contrôler l’effort que je fournis et j’y donne TOUT CE QUE j’ai. J’alterne entre fou rire, crise d’angoisses, vagues de tristesse, pleurs et nuits blanches. Je me laisse aller à ce qui m’arrive et je surfe sur la vague de mes émotions, si je suis encore en vie ça veut dire que ce n’est pas encore la fin.

2020 sponsorisé par Illustrator et InDesign

21 Novembre 2020, décidément, à chaque fois que je me dis rien de pire ne peut arriver et bien…vous connaissez la suite. Le mensonge prend l’ascenseur et la vérité prend les escaliers, Je reçois mon dernier coup de grâce qui met réellement fin à un long tourment. maintenant je suis la seule personne à bord, je suis la seule sur qui je peux compter, ma binôme dort toujours dans le canapé, malade, et je suis la devant ce mémoire interminable. C’est moi ou lui et je n’ai nullement l’intention de perdre encore une fois. je me rappelle ce conseil qui deviendra mon carburant: « sois toi même, le reste devrait suffire », C’est l’heur du sprint final.

26 Novembre 2020, il est 1h du matin. je viens de poster la copie définitive d’un mémoire que j’ai rédigé toute seule dans les conditions les plus difficiles qui soient. La fierté et la force qui m’emplissent me font pleurer. Elles me font pleurer de joie et dorénavant je ne pleurerai que de joie.

Vue aérienne du projet de fin d’étude. Porta Romana The Urban Thicket.

29 Novembre 2020 , je termine en beauté un projet que je remets au bon moment, je ne me repose toujours pas, une fois que la machine est en marche aucun moyen de l’arrêter. Tout de suite après, je suis nommée, moi stagiaire, à la tête d’un projet urbain important dans l’agence où je bosse. Première grosse responsabilité et premier salaire!

15 Décembre 2020, Ma consécration. Je passe ma soutenance en tailleur dans mon lit, je l’obtient avec le score maximal, Je pleure de joie, encore. Oui les gars, Je me sens imbattable, inatteignable, invincible. J’ai survécu à tous les obstacles, les crises, les peurs, les angoisses, les pertes et les remises en question. Appelez-moi dottoressa s’il vous plaît.

26 décembre 2020, l’année a encore 5 jours avant de laisser place à l’année des nouveaux débuts et pourtant je me sens déjà nouvelle. c’est ma renaissance les amis et je veux la partager avec vous. Je rédige cet article avec les larmes aux yeux.

28 Décembre 2020, la pleine lune en cancer me pousse à mes extrêmes. Je vide mon sac, mes discs durs et ma mémoire. Je laisse un énorme chapitre de ma vie derrière moi, j’ignore ce que 2021 m’apportera mais j’ai appris mes leçons, je lâche prise et je fais confiance à l’avenir en laissant derrière moi mon existence passée, l’ancienne moi et tous mes fardeaux dans cette unique année qu’est 2020.

Je regarde cette année passée avec des larmes d’émotions et de reconnaissances. Je reviens de loin, de très très loin, mais avant de rêver à ce que je veux réaliser et atteindre l’année prochaine je vous laisse ici quelques unes des nombreuses leçons de vie que j’ai appris cette année.

CE QUE J’AI APPRIS EN 2020

  • J’ai compris que les gens qui ont toujours l’air heureux ne le sont pas. ils ont juste connu assez de souffrance pour s’y adapter et vivre avec.
  • J’ai appris que votre cerveau est votre plus grand ami et ennemi à la fois, restée emprisonnée dans des schémas que j’ai traîné avec moi de nombreuses années m’a causé beaucoup de pertes mais m’a appris les plus grandes leçons.
  • J’ai appris que les mots burnout, dépression, angoisse, anxiété ne sont pas des caprices ni des effets de mode.
  • J’ai appris que la faiblesse est proportionnelle à la force, que plus longtemps vous êtes forts, et plus faible vous vous retrouverez.
  • J’ai appris que ceux qui nous aiment vraiment restent toujours à nos cotés, qu’ils acceptent, pardonnent, patientent et écoutent. Merci maman, Merci Yous.
  • J’ai appris à faire confiance au temps et à l’univers.
  • J’ai appris que le travail acharné paie TOUJOURS et qu’il ne faut pas avoir honte de désirer la réussite et la prospérité.
  • J’ai appris qu’il y a toujours de la lumière au bout du tunnel et si on ne la voit pas c’est qu’il faut continuer à marcher.
  • J’ai appris que rien ne dure c’est pourquoi il faut profiter au maximum de tous les moments présents.
  • J’ai appris que la solitude est une épreuve à vivre au moins une fois dans sa vie jusqu’à ce qu’elle cesse de l’être.
  • J’ai appris que la douleur est le seuil à franchir pour atteindre la paix et la délivrance.
  • J’ai appris à ne plus chercher ma valeur chez les autres, ni la validation ni l’amour.
  • J’ai appris à m’aimer envers et contre tous, inconditionnellement dans toutes les situations et dans tous mes états.
  • J’ai appris à être fière de mes accomplissements et le proclamer haut et fort.
  • J’ai appris qu’il y a toujours un prix à payer, il faut donner quelque chose à la vie pour recevoir, c’est ça être adulte (entre autre)
  • J’ai appris dans quel compartiment mettre l’adoucissant dans la machine à laver et ça les gars c’est la base!!!

Je ne suis pas une experte, ni une psy, ni un gourou ni coach ni quoi que ce soit. Je suis moi, Yasmine, certains m’appellent Yas, d’autres Téma, et les plus relou m’appellent par mon nom de famille (sérieusement arrêtez les gars on est plus au primaire quand même) Je ne connais de la vie que ce que j’ai vécu ces 26 dernières années et je ne me rappelle probablement pas des premières années de ma vie, mais je me rappellerai toujours de celle ci.

Je ne suis qu’une petite blogueuse (de 1m80) qui met à nu quelques passages de sa vie avec vous en espérant que vous puissiez y trouver quelque chose d’utile, d’inspirant ou de réconfortant. Si vous n’avez pas encore fait votre bilan de l’année il n’est jamais trop tard pour le faire, mettez votre égo à part et couchez sur papier (ou écran) ces moments qui vous ont forgé, blessé, amusé, fait rire ou pleurer. Retracez les leçons apprises, les rêves mis de côté, les traumatismes enfouis et les insécurités camouflées. Arrêtez vous et respirez. 

2020 m’a appris sur moi des choses que les 25 années qui l’ont précédées n’ont pu m’apprendre et m’a forgé de manière à ce qu’aucune des années à venir ne puissent m’atteindre. C’est pourquoi je lui dis : Merci. Et vous qu’avez vous appris en 2020? 

J’espère de tout mon cœur que vous avez apprécié cet article et que vous l’avez lu jusqu’à la fin, en attendant le prochain je vous dis : Arrivederci!  


Grande (Petite) annonce

<p class="has-text-align-justify" value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80">Vous m’avez découvert il y a 4 ans sous le nom de DIVANISSOU. Je vous raconte l’histoire derrière ce nom dans cet <a rel="noreferrer noopener" href="https://divanissou.blog/2018/08/21/story-time-lhistoire-derriere-le-nom-de-mon-blog/&quot; target="_blank">article</a>. Bien que je sois éternellement reconnaissante à ce pseudonyme et cette identité qui retrace une grande partie de ma vie, il est temps pour moi d’évoluer et changer. Le nom du Blog restera toujours DIVANISSOU pour des raisons techniques que je ne peux changer, toutefois, je signerai dorénavant mes articles par : ImperfectlYas. J’espère que vous continuerez à faire parti de cette aventure et a très bientôt pour de nouveaux articles!Vous m’avez découvert il y a 4 ans sous le nom de DIVANISSOU. Je vous raconte l’histoire derrière ce nom dans cet article. Bien que je sois éternellement reconnaissante à ce pseudonyme et cette identité qui retrace une grande partie de ma vie, il est temps pour moi d’évoluer et changer. Le nom du Blog restera toujours DIVANISSOU pour des raisons techniques que je ne peux changer, toutefois, je signerai dorénavant mes articles par : ImperfectlYas. J’espère que vous continuerez à faire parti de cette aventure et a très bientôt pour de nouveaux articles!

2 commentaires

  1. L’incertitude. THAT. Ça défini vraiment bien mes angoisses. Mais j’ai eu une révélation, je suis sur un projet et ça va aller 🙏🏻 Je te souhaite le meilleur, merci pour cet article ❤️

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s