COMMENT PARLER EN PUBLIC ET RÉUSSIR SON DISCOURS

Salut les gars ! Je vous retrouve aujourd’hui dans un nouvel (et dernier) article pour notre série SOUTENANCE, et aujourd’hui on va parler BLABLA ! Oui comment bien blablater et vendre son projet ou tout simplement parler en public et s’exprimer !

speech discours parler en public astuce conseil
Plus jamais vous n’aurais peur de vous exprimer en public!

J’avoue que je ne suis absolument pas qualifiée pour parler d’un tel sujet, j’irais même jusqu’à dire que l’expression orale n’est pas mon point fort; je suis beaucoup plus à l’aise et douée à l’écrit (en toute modestie). Cela dit, ces 2 dernières années j’ai souvent été celle qui rédige les discours, qui présente les projets, prend la parole devant les gens etc…et beaucoup de mes amis/camarades m’ont demandé des astuces ou des conseils pour être à l’aise à l’oral.


Pour cet article je vais vous donner quelques astuces qui moi, m’ont aidé quand j’étais petite à avoir une grande gueule et dire ce que je pense en public, et en deuxième partie je vais vous partager ma méthode pour rédiger mes discours de présentation. Let’s GO :

1. ÊTRE SEUL AU MONDE

Je commence avec le plus important et le plus efficace des conseils. Pour mieux vous expliquer je vous raconte la petite anecdote :

Une fois pendant une sortie sur chantier avec mon groupe de restauration, nous avons eu une visite surprise du professeur en charge du module (on était en train de prendre des selfies) et quand le prof est arrivée elle nous a demandé un compte rendu oral devant toute la section (une vingtaine de personne). Comme tout le monde était mal à l’aise j’ai pris la parole et j’ai fais un petit récapitulatif de ce qu’on avait fait la dernière fois (je n’ai pas précisé que c’était la dernière fois hihihi) et j’ai expliqué notre travail à tout le monde. Le prof était ravie et mes camarades aussi.

Quelques jours plus tard l’une de mes camarades est venue vers moi et m’a demandé le « secret » de mon baratin et surtout comment j’arrivais à parler aussi aisément (je vous jure que je ne me vante pas tout ceci est professionnel…) et la je lui ai donné ma botte secrète : PARLER COMME SI J’ÉTAIS SEULE AU MONDE. Évidement ce n’est pas la SEULE astuce mais c’est la première à appliquer.

Quand on est seul on a aucun problème à se parler à soi même ou à son miroir (dites moi que je ne suis pas la seule à parler à mon miroir) et cela pour une bonne raison ; nous n’avons pas peur d’être jugé quand nous nous parlons à nous même. Lors de ma soutenance je regardais l’audience sans fixer personne, dans ma tête j’étais seule entrain d’expliquer mon projet comme je l’avais fais la veille dans ma chambre et ça a marché !

2. S’EXPLIQUER A SOI MÊME

Une technique que je n’ai pas inventé (d’ailleurs je n’ai rien inventé dans cet article), mais que j’applique tout le temps. Quand je dois expliquer quelque chose je m’imagine que je suis entrain de l’expliquer à moi même, encore une fois j’oublie la personne (ou les personnes) en face de moi et j’essaie de m’expliquer à moi même le sujet que je traite, comme si j’étais un peu le professeur (on a tous déjà imaginé qu’on était prof pour apprendre par cœur une leçon).

Quand vous vous expliquez à vous même quelque chose vous trouvez facilement les mots car vous vous adressez à vous même et donc vous utilisez un vocabulaire simple et des idées structurées, vous êtes l’émetteur et le récepteur à la fois ce qui fait un stress en moins et une certaine confiance car vous savez que vous allez comprendre ce que vous dites puisque c’est vous qui le dites (vous suivez la?), car le plus souvent quand on parle en public on a peur de ne pas être assez explicite et on perd ses mots.

3. Y CROIRE DUR COMME FER

Au départ j’avais écris comme titre « avoir confiance en soi » mais je sais que c’est la chose la plus difficile à faire. Nous n’avons pas tous confiance en nous et pas dans tous les sujets, moi par exemple j’ai confiance en moi quand je parle en public, mais j’ai de grandes insécurités face à d’autres choses (tellement je n’ai pas confiance que je ne veux même pas l’écrire dans l’article vous voyez), donc vous dire AYEZ CONFIANCE EN VOUS, c’est du grand n’importe quoi car ce n’est pas quelque chose qu’on commande mais sur la quelle on travaille longtemps et tout le temps. Cela dit je peux vous donner un autre conseil qui a plus ou moins le même résultat : FAKE IT UNTIL YOU MAKE IT. A défaut de ne pas croire en soi croyez en votre idée/projet ou votre parole tout simplement. Je dirais limite bornez vous (tout en restant réceptif au dialogue) et faites barrage au doute qui va causer des failles et donc du stress. Quand je présente un projet je crois dur comme fer à mon idée et je la défends, les arguments /mots viennent tout seuls, même si au fond mon projet est une merde le fait d’y croire et d’en être convaincu se ressent dans ma façon de parler et ça affecte mon audience qui elle aussi à son tour se met à y croire.

4. DISCLAIMER

Autre conseil que j’ai donné à mon ami et que je vous donne à vous aussi parce que je suis très généreuse, c’est qu’il ne faut engager que soi même. Je vous explique : nous sommes encore étudiants, nous n’avons pas de certitude ni de savoir suffisant pour être catégorique, donc au doute faites des petits disclaimers et commencez vos phrases par : « selon moi », « de mon point de vue », « d’après mes recherches »…Certes il faut croire à ce qu’on dit mais sans avoir la prétention de tout connaître. Certaines personnes aiment donner des leçons aux autres et ne supportent pas ceux qui en savent plus qu’eux mêmes et prennent ça pour de la prétention (parfois c’est vraiment de la prétention) .

4. SE PRÉPARER

Jusqu’à présent on a parlé de mental et de parole en public maintenant passons au concret : LE DISCOURS.

Pour rédiger un bon discours il faut prendre en considération quelques éléments IMPORTANTS :

  • Votre audience n’a pas le temps et n’est pas forcement aussi intéressée que vous par votre projet donc il faut être bref.
  • Reprenez les concepts ou préférences de votre audience et incorporez les dans votre discours : l’un de mes professeurs est très calé en technique de réhabilitation donc j’emploie toujours quelques mots techniques pour qu’il se retrouve dans mes explications, un autre s’intéresse beaucoup au budget donc je m’assure de placer quelques chiffres de mon discours. Donnez à chacun sa part du gâteau pour qu’il se sente concerné par votre idée.
  • Synthétisez l’information. Vous ne pourrez pas parler de tout donc parlez du plus important.
  • Soyez souriants et réceptifs, vous pouvez faire une petite blague ou réflexion drôle (UNE SEULE vous n’êtes pas un clown), mettez à l’aise votre audience.

Voici donc comment moi je rédige mes discours :

  1. Brainstorming : j’écris tous les mots en relation avec mon projet (c’est pas encore des mots clés attendez)
  2. J’active mon enregistreur vocal et j’essaie de m’expliquer à moi même la chose que je dois expliquer en utilisant les mots/idées que j’ai noté auparavant
  3. J’écoute l’audio et je note les mots qui reviennent le plus, les idées qui me plaisent etc.
  4. Je souligne les mots clés, ceux que je dois absolument placer dans mon discours et je fais cela en regardant ma présentation afin de rattacher visuellement mes schémas au mots clés par exemple : quand je vois le schéma de programmation je sais que je dois mentionner : programme, distribution, surface nette, composition spatiale, orientation etc.
  5. Je rédige mon discours de manière synthétisée en ne gardant que les idées fortes et les mots clés.
  6. Je chronomètre ma présentation. Si vous avez de la chance vous aurez 20min au pire vous aurez 10 min assurez vous TOUJOURS d’avoir au moins 3 min de marge.
  7. Je répète mon discours en regardant ma présentation/planche et NON mon texte ! Le but n’est pas d’apprendre par cœur parce que si vous oubliez un mot vous êtes foutus. Il faut travailler sur votre mémoire visuelle et vous imprégner de votre discours. En voyant un schéma vous saurez quoi dire même si ce n’est pas mot à mot ce que vous avez écrit.

Voili voilou ! Je viens de vous révéler toutes mes bottes secrètes (enfin presque…je ne vais pas tout vous dire quand même…) et j’espère que vous en ferez bon usage ! Ces conseils et astuces s’appliquent à la vie de tous les jours que ce soit pour les études, le travail ou simplement un débat entre potes, le clé c’est de PRATIQUER ne cessez jamais d’essayer, de pratiquer et répéter. Bientôt vous n’aurez plus de problèmes pour parler en public.

Si cet article vous a plu n’oubliez pas de le partager, aimer et commenter (si le cœur vous en dit) car ça m’aide à créer du contenu et m’encourage à partager avec vous !

Peace and love !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s