Comment réussir un panneau/planche d’affichage graphique en architecture

Hello à vous tous ! Bienvenue sur le blog pour un nouvel article de la série SOUTENANCE X DIVANISSOU où je partage avec vous mes astuces et conseils pour réussir votre affichage/soutenance ou projet en architecture/design/infographie.

affichage panneau architecture design graphique astuce adobe étude

Après le succès de mes 2 précédents articles (celui ci et celui la ), j’ai décidé de partager avec vous des conseils utiles et pratiques afin de réussir votre panneau/planche d’affichage. Ce sont des conseils que j’ai appris tout au long de mes (bientôt) 6 ans d’architecture, mais aussi à travers mon observation et mes recherches sur le sujet. Mon identité graphique a beaucoup changé depuis que je suis venue à Polimi et je me suis dis que synthétiser toutes ces astuces et conseils en plusieurs points précis serait une bonne idée ! Dans cet article nous allons donc aborder les thèmes suivants :

  • Le vide dans une planche
  • Less is more
  • Synthétiser  
  • Adopter une charte graphique 
  • Comment utiliser la couleur dans son affichage ? 
  • Le format le plus adéquat 
  • Les rendus en architecture 
  • Comment gérer les textes dans mon panneau ? 
  • Le book, la solution miracle ! 

N’AIES PAS PEUR DU VIDE

Probablement de tous les conseils que je vais vous donner dans cet article celui-ci est le plus important, c’est pourquoi je commence avec en premier. 

A l’USTO, on aime bien les planches bien fournies synonyme (à tort) de beaucoup de travail, de tabkak (si vous ne comprenez pas ce mot c’est pas grave) mais ici moins y en a et mieux c’est. Nous pensons souvent que plus nous avons d’éléments dans nos planches et plus nous épaterons les profs, et le plus souvent ça marche. Mais qui dit remplir sa planche dit quantité, et qui dit quantité dit rarement qualité. Les planches deviennent chargées avec 3 ou 4 diagrammes qui transmettent tous la même information, ou encore des schémas agrandi disproportionnellement pour remplir de la place ou encore la meilleure : Le texte de remplissage. Nous avons peur du vide. Nous avons tort.  

Voici un petit exemple de mon projet que je vous avais présenté dans un précédent article. Comme vous pouvez le voir on ne voit que les façades. L’écriture est très minimaliste, et en dehors des façades la planche est vide.

façade architecture graphic elevations
Le projet principal est le hostel. C’est un projet avec le quel nous avons eu beaucoup de problèmes car il fallait revoir les façades encore et encore….

Le fait est, que le vide sert à mettre en valeur l’information. on se concentre plus facilement sur le peu d’éléments qu’il y a au lieu d’être distrait et confus par trop d’informations et cela vaut pour tout type de présentation: panneau, flyer, présentation power point etc…

je vous mets en bas de cet article un lien sur le quel vous trouverez mon ancien portfolio, (il serait temps que je le refasse) et un book que j’ai fais avec ma binôme pour présenter un travail. Ainsi vous pourrez voir par vous même et comparer. 

LESS IS MORE 

KEEP IT SIMPLE! toujours dans la même philosophie que le vide, gardez vos schémas simples, clairs et précis. Ne mettez en évidence que l’élément que vous voulez expliquer et n’hésitez pas à utiliser de petits schémas.

SYNTHETISER 

Lors des présentations intermédiaires surtout ne mettez que l’information importante, montrez seulement les résultats. Dans l’idéal utilisez des schémas figuratifs simplifiés pour transmettre l’information plus facilement.

ADOPTER UNE CHARTE GRAPHIQUE 

Je ne le dirais jamais assez mais la charte graphique c’est IMPORTANT, on doit savoir que c’est vous qui avez fait ce panneau, le contenu doit être harmonieux et homogène. Si vous ne connaissez pas encore quelle est votre identité graphique je vous laisse ici mon tableau Pinterest que j’utilise pour trouver de l’inspiration. Explorez, découvrez, essayez et adaptez ! Au doute optez pour quelque chose de minimal avec des couleurs neutres ou encore plus simplement en noir et blanc, ça vous reviendra moins cher à l’impression et ça se distinguera facilement !   

COMMENT UTILISER LA COULEUR DANS SON AFFICHAGE 

Comme dirait Cristina Cordula: Pas plus de 3 couleurs ma chériiie! Et elle a raison! La couleur est difficile à maîtriser de 1 et de 2 c’est tout un art. Pendant un affichage il faut réduire les raisons de réflexion donc si vous utilisez une palette que vous ne maîtrisez pas vous allez perdre du temps à réfléchir à essayer, changer et accorder.  Aussi, il serait utile de chercher la signification des couleurs que vous voulez rajouter à votre charte, vous pourrez trouvez certaines significations ici. Au doute encore une fois vous pouvez choisir la couleur marketing en vogue, en plus chaque année Pantone annonce la couleur de l’année et pour 2019 c’est Living Coral!

Voici donc quelques conseils et astuces à appliquer: 

  • Pas plus de 3 couleurs
  • Utiliser 2 couleurs neutres (ex noir et gris) et une 3ème couleur pour mettre en évidence l’information à transmettre ainsi vous aurez une logique chromatique, une sorte de langage ou code.
  • Utilisez Adobe color:  Grace à mon école j’ai droit à toutes les applications adobe gratuitement ce qui fait que je peux créer une bibliothèque de couleur qui sera synchronisée sur toutes les applications: Photoshop, indesign et illustrator (ceux que j’utilise).
Ma bibliothèque de couleur sur Adobe
Mes thèmes sont rajoutés automatiquement à Photoshop

Si vous n’avez pas de compte Adobe pas de panique! Vous pouvez vous-même créez vos palettes et les ajouter à votre nuancier sur Photoshop! Pour se faire rien de plus facile: dans l’outil de recherche couleur, mettez les références de la couleur que vous cherchez et rajouter la à la bibliothèque comme ceci:

Imaginons que je veuilles rajouter la couleur Spectra green référencée chez Pantone avec les références suivantes:  

  • RGB:  0      155     140 
  • HEX/HTML #009B8C 
  • CMYK (non disponible) 
Vous pouvez insérez directement le référence HTML dans la case « # » ou bien les références RGB
Une fois les références insérées la couleur apparaît
Nommez la couleur et cliquez sur OK
Félicitation vous avez ajouté votre couleur à votre nuancier!

Je vous mets ici quelques unes de mes palettes préférées que vous pouvez ajoutez à vos nuanciers. 

LE FORMAT LE PLUS ADEQUAT 

Choisir le format de sa présentation est très important car il déterminera votre mise en page. Cela dépend d’abord du type d’affichage et de votre professeur, je m’explique : à Polimi, les analyses du site sont souvent faite en format A3 car les dessins sont en grande échelle (1/2000 et plus) donc petits mais pour les présentations de projet où l’on travaille beaucoup avec le 1/50 les panneaux A1 sont obligatoires. Certains professeurs poussent le bouchon plus loin (comme le mien ce semestre) qui nous a imposé un format totalement diffèrent: faire l’analyse du site sous forme de booklet (un book quoi!) avec une mise en page prédéfinie (template) sur indesign. 

C’est pour cela que je vous conseille vivement d’utiliser ces deux formats A3 et A1 qui sont très gérables et facile à gérer !

LES RENDUS EN ARCHITECTURE

Je ne vais pas trop m’attarder sur ce sujet pour 2 raisons: ce que j’ai à dire est rapide et ce n‘est pas mon domaine d’expertise. 

J’ai vu énormément de rendus 3D quand j’étais à l’USTO et franchement…très peu étaient originaux. C’était plus des rendus de promoteurs que d’architectes. Certes c’était très réaliste mais il n’y avait pas de notions artistiques, n’importe quel infographe pourrait le faire (je ne dis pas que c’est facile. Je tire un grand chapeau à tous ceux qui font des rendus en 3D car c’est beaucoup de travail). Je prefère de loin un rendu en ligne sur sketchup que je traite sur photoshop après avec un thème un peu collage.

Rendu interieur collage
Rien de bien ouf mais le but n’est pas de vendre le projet à un client comme un promoteur mais plus tôt l’expliquer comme un architecte!

N.B: En terme de logiciel rendu je vous conseille Lumion, les spécialistes en la matière me l’ont beaucoup conseillé!

COMMENT GERER LES TEXTES DANS MON PANNEAU? 

Un architecte s’exprime par le dessin et non par l’écrit. Cela dit le texte est important et il faut savoir comment le gérer. Voici donc mes conseils pour ne pas avoir un article de journal sur votre planche: 

Favorisez les mots clées:  C’est en Master 1 à USTO que j’ai appris cette technique: pas de texte seulement des mots clés. Cela rend votre affichage plus épurés (surtout si vous appliquez mon conseil pour le vide) et vous aidera dans votre discours à placer les mots importants. N’écrivez jamais mot pour mot votre discours sur votre planche et ne remplissez jamais de l’espace avec du texte.

La position: si vous souhaitez mettre un bloc de texte pour une analyse du site par exemple mettez le en bloc vertical eh haut à gauche sous votre titre comme introduction pour l’analyse, ou en bas à droite si c’est un récapitulatif des points essentiels de votre projet. 

La police: La police est très importante car elle fait partie de votre charte graphique. Mes polices préférés sont celles-ci: 

font police adobe graphique

LE BOOK LA SOLUTION MIRACLE 

On ne peut pas tout expliquer en planches. Surtout que lors d’une présentation le jury ne s’intéressent qu’aux grandes lignes, aux dessins techniques etc… et beaucoup de détails et d’idées soit n’ont pas de places sur les planches soit sont complètement ignorés. Comment faire dans ce cas la? Mes camarades d’atelier ont trouvé la solution: LE BOOK.

Au semestre dernier nous avions 10 min (chronométrées avec une alarme et tout) pour présenter notre projet, donc pas assez de temps pour parler de tout. Les planches ne devaient comporter que le nécessaire (la synthèse du projet) et tout le reste pouvait être présenté sous forme de book. Mes camarades ont fait des books pour TOUT. Book pour les matériaux, pour le concept, pour les rendus etc… je vous ai laissé sur le lien en bas le book que nous avions présenté et vous verrez que vous n’avez pas besoin de le surcharger , encore une fois Less is More.

LIEN VERS MON BOOK

J’espère que cet article vous aura été utile et instructif! si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à l’aimer, le partager et m’envoyer vos futurs planches/panneaux!

Vous pouvez aussi vous abonner au blog ça fait toujours plaisir! Peace and love!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s