REVUE : Les hommes viennent de mars les femmes viennent de venus.

Ahhh (signe de ma joie et mon excitation za3ma).

J’ai longtemps cherché ce livre et quand on me l’a offert j’étais aux anges ! Pour ceux qui ne connaissent pas John Gray, c’est tout simplement un auteur américain hyper célèbre pour ses livres de développements personnels principalement dans le domaine des relations Hommes/Femmes. Le livre « les hommes viennent de mars, les femmes viennent de venus » est son best seller et le premier d’une série de romans « mars et venus » qui parlent des différents aspects d’un couple : maternité, travail, passion, etc…

Mon avis : Je pense que ce livre devrait être obligatoire comme lecture scolaire. Personnellement il m’a ouvert les yeux sur beaucoup de différences entre hommes et femmes dont on ne se doute pas forcément.

Par exemple :

  • Le fait que les hommes éprouvent le besoin de se retirer en cas de problème et y réfléchir tandis que nous les femmes préférons en parler tout de suite.
  • Le fait que les hommes perçoivent les reproches des femmes par rapport à leurs problèmes personnels, leurs journées, leur soucis de travail…etc. comme étant des problèmes aux quels ils doivent trouver une solution ; tandis qu’en réalité une femme a juste besoin de parler de ce qui la tracasse pour se sentir mieux et passer à autre chose.
  • Les femmes réfléchissent tout haut, elles parlent pour créer une intimité, elles expriment leurs sentiments pour évaluer la solidité dans leur couple …etc.
  • Les femmes cherchent constamment à améliorer leur conjoint par bonne intention (ce qui est mal perçu de la gente masculine).

Enfin bref il faut lire le livre pour comprendre pas mal de choses sur l’autre sexe mais aussi sur sois.

Il y a plusieurs exemples pour illustrer les situations de tous les jours dans un couple je vous en copie l’une d’entre elles :

Ce qu’une femme doit dire : « tu veux bien passer chercher les enfants ? »

Ce qu’elle ne doit pas dire : « il faudrait aller chercher les enfants, et je n’ai absolument pas le temps de le faire »

Ce que l’homme risque de comprendre : « Si tu peux chercher les enfants, fais le, sinon j’aurai l’impression que tu ne me soutiens pas et je t’en voudrai. » (Chantage affectif)

  • Titre original: Men are from Mars, women are from Venus.
  • Nombre de page : 342
  • Edition : j’ai lu
  • Collection : Bien être
  • Année : Publié 1992 (version originale), 1997 (adaptation canadienne et française).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s